Le gin : ce spiritueux qui revient à la mode

Publié le : 19 juin 20204 mins de lecture

À l’origine, les Pays-Bas ont débuté à produire l’alcool de genièvre et qu’ils ont par la suite appelé « Genever ». Le commerce de cette boisson a eu lieu en Angleterre jusqu’en 1688, car à cette époque, le roi d’Angleterre a décidé d’interdire la transportation d’eaux-de-vie étrangères dans le pays. De ce fait, les distillateurs anglais ont eu l’idée d’élaborer une boisson identique, qu’ils ont nommée « Gin ».

Comment est fabriqué le gin ?

Généralement, le gin contient de l’alcool blanc. Il se repose sur une base neutre, car sa concentration en alcool est très élevée. Et même pour un expert, il est difficile de découvrir l’ingrédient de base avant sa distillation. Toutefois, le composant du gin peut être des céréales comme l’orge ou des betteraves et ce qui va apporter une personnalité à cette boisson spiritueuse, c’est son aromatisation.

D’un point de vue général, l’aromatisation du gin s’effectue par infusion. Un mélange de plantes, contenant une grande quantité des baies de genévrier, est placé dans l’athanor au-dessus de l’alcool de base. Durant cette phase, les vapeurs d’alcool s’infusent avec le mélange de plantes. Le mélange d’alcool et d’arômes sortant de l’alambic sera ensuite ajouté avec de l’eau, afin d’atteindre le degré d’alcool désiré pour l’embouteillage.

Quels sont les différents types de gin ?

Dans un gin, l’arôme des baies de genévrier doit être particulièrement dominant. Il existe différentes sortes de gins :

  • Le gin distillé

Les gins distillés sont les plus connus. Ils proviennent d’une infusion baie de genièvre avec diverses plantes dans une base d’alcool neutre.

  • Le London dry gin

Ce gin fait partie des gins distillés. Cette boisson est de nature plutôt sèche et forte en genièvre. Dans ce gin, les épices sont infusées au cours de la seconde distillation, en plus, le distillat obtenu doit avoir au moins 70 % d’alcool.

  • Le New Style Gin

Cette catégorie de gin englobe les nouveaux gins qui emploient la même étape de distillation. Mais dans le New Style Gin, il existe plusieurs épices autres que le genièvre.

Il y a donc différentes manières de déguster un gin. Qu’il soit aromatisé avec plus de genièvre ou contenant plus d’épices, sa saveur n’est que meilleure !

Comment est consommé le gin ?

Pour bien déguster un gin, il est conseillé de le savourer en cocktail. Pourtant, des gins réputés d’être aromatiques et raffinés, peuvent se consommer purs, sans procédé à un accompagnement. Par contre, si vous désirez discerner les arômes dans un gin, alors que déguster un gin pur vous rebute, vous pouvez alors ajouter un peu d’eau.

Le gin est une boisson spiritueuse des temps anciens, mais qui est devenu à la mode. Les divers types de gins possèdent une sapidité unique. Dégustez-les !

Comment apprécier au mieux un bon Cognac ?
Zoom sur les subtilités gustatives de l’Armagnac

Plan du site