Comment apprécier au mieux un bon Cognac ?

Produit en France, le cognac est un alcool de couleur ambre. Cette eau-de-vie est fabriquée dans les régions viticoles de Charente et de Charente-Maritime. Le processus de son élaboration se divise en 3 parties : la distillation, le vieillissement et l’assemblage. C’est une boisson alcoolisée très réputée en France et dans le monde entier. Il est possible de la boire en apéritif ou en digestif. Pour mieux apprécier le cognac, certaines règles d’art sont à respecter.

Déguster le cognac à l’œil

L’utilisation d’un verre tulipe ou un verre à pied permet de déguster un cognac visuellement. Grâce à sa forme, les arômes sont retenus. Cependant, au fur et à mesure de sa dégustation, l’odeur agréable émanant du cognac s’échappe peu à peu. Cette eau-de-vie dispose d’une richesse offrant un plaisir inédit aux yeux. Comment la faire pleurer ? Pour ce faire, vous devez faire tourner doucement le verre. Ensuite, vous constaterez la teinte, la pureté, la viscosité ainsi que les larmes fines de cette boisson alcoolisée. Offrez à vos yeux l’opportunité d’apprécier attentivement les larmes coulant le long de la paroi du verre. Ainsi, vous dévoilerez sa limpidité cristalline. En inclinant le verre, vous arriverez à discerner sa viscosité. Tantôt aqueuse, sirupeuse ou huileuse ! Apprécier un cognac, c’est tout un art. Laissez vos yeux savourer avec passion le résultat surprenant de son vieillissement, de ses origines, de la particularité du chêne.

Déguster le cognac au nez

Pour déguster un cognac au nez, il faut dénicher la bonne distance. Au premier nez, vous sentirez les parfums les plus volatils. Le secret d’une bonne appréciation est d’inspirer ces arômes furtivement. En effet, une grande différence prédomine entre le cognac et le vin en termes d’approche. Sur ce, prendre une longue bouffée n’est pas recommandée. Il est toujours préférable de tourner lentement le verre afin de percevoir toutes les odeurs agréables du cognac. Cette technique vous permet de décrire son profil. Parfois, vous retrouvez des notes florales ou fruitées.

Les bonnes manières de déguster son cognac

Il existe de nombreuses manières de déguster un cognac. Accompagné de glaçons, le taux d’alcool présent dans cette eau-de-vie sera atténué. Par contre, les arômes prendront place pour vous offrir un avant-goût de l’élixir. Savourer quelques gouttes, vous permettent de déchiffrer les saveurs inédites de cet alcool. L’astuce est de bien fermer la bouche pour ensuite faire rouler chaque gorgée prise. C’est sur la surface de la langue et du palais que cette action doit être réalisée. Cela permet à vos papilles de se préparer au picotement. Chaque lampée vous offre la possibilité de découvrir toutes les composantes de ce spiritueux. Il est également possible d’apprécier le cognac en cocktail, ceci pour apporter une douceur exquise et une fraîcheur à votre création. Enfin, cet alcool peut aussi être dégusté à table.
Le gin : ce spiritueux qui revient à la mode
Zoom sur les subtilités gustatives de l’Armagnac

Plan du site