Découvrir un Whisky tout droit venu du Canada

Whisky

Le Whisky est une boisson alcoolisée qui résulte de la fermentation de grains. Un whisky doit être embouteillé à au moins 40 pour cent d’alcool par volume. Les principaux fabricants de cet ensemble d’eaux-de-vie sont en Écosse, en Irlande, aux États-Unis, au Japon, au Canada. Par ailleurs, la France, la Suède, les Taïwan, l’Afrique du Sud, l’Inde et plusieurs continents en fabriquent aussi.

Caractéristiques d’un whisky canadien

Par rapport à plusieurs producteurs et parmi les 1500 types de whisky, celui du Canada a été élu deux fois, le meilleur du monde. D’après le « Whisky Bible » de Jim Murray qu’il présente chaque année depuis 18 ans, le « Alberta Premium Cask Strengh Rye » produit à Calgary a été désigné le meilleur produit pour l’édition 2021. C’est une victoire de plus après son élection en 2006, en 2007, en 2008 et en 2009. Le Whisky Canadien est bien connu à ce pays tout comme dans d’autres pays à l’extérieur. Il est admiré pour ses saveurs qui présentent une légèreté agréable. D’après la loi fédérale, tout whisky doit uniquement être obtenu à partir des céréales. Pour cela, les distillateurs utilisent des céréales et des maïs comme matière première pour la fabrication de leurs produits aux saveurs impétueux. Ils sont aussi mis en bouteille à moins de 40 % d’alcool en volume et respectent le degré d’alcool autorisé dans les pays d’export pour l’exportation dans d’autres pays. Ces alcools Canadiens sont sous surveillance stricte pour respecter leurs goûts extraordinaires. Afin d’admirer en pleines saveurs les alcools de ce pays, cliquer sur whisky canadien.

Qu’est-ce qui le rend unique ?

Des boissons authentifiées par des saveurs légères, ce succès est le résultat d’une expertise ancestrale des distillateurs. Le Canada est renommé en étant le meilleur producteur de whisky mondial grâce à cette expertise ainsi qu’à la qualité de sa production. En effet, le pays produit ses propres matières premières et cela en grande quantité afin de pouvoir filtrer les meilleurs pour donner par la suite les meilleurs whiskys. Ce dernier se démarque non seulement par sa légèreté de goût, mais aussi par l’harmonie de l’assemblage de ses ingrédients. Il doit ses splendeurs à la pureté de l’eau utilisée, la qualité des grains du Canada ainsi que la maîtrise de la distillation du produit. La boisson doit être issue d’un distillat alcoolique potable ou d’autres enzymes puis fermentée au moyen de levure ou d’un mélange de levure et d’autres micro-organismes pour finalement être vieillie à petit fut pendant au moins trois ans. Les whiskys canadiens sont remarqués pour leurs saveurs aromatisées du Canada, il peut aussi contenir du caramel et plusieurs substances aromatiques.

Secret d’un bon whisky qui vient du Canada

Pour une bonne dégustation du whisky le plus savoureux du monde, il faut le prendre avec un peu d’eau si l’alcool est supérieur à 46 % en volume. Il faut la sentir tout en contournant le verre au niveau du nez, ensuite prendre le temps pour la dégustation avec un petit gorgé dans la bouche qui est idéal pour habituer la langue puis l’avaler. Qu’est-ce qui le rend tellement spécial ? Son goût léger à la dégustation ? Sa fabrication bien soignée et juste ? La qualité de ses matières premières ? En effet, le Canada produit les grains qui sont les seigles et les maïs à très grande quantité et de très haute qualité. Des productions importantes qui leur permettent de bien choisir les bons et les meilleurs grains à utiliser. Pour obtenir le meilleur whisky, on doit procéder à trois grandes étapes de fabrication très importantes les unes des autres. À la distillerie, les matières premières seront moulues afin d’obtenir une farine grossière qui sera par la suite mélangée avec de l’eau afin d’obtenir une pâte. Dans le but de liquéfier l’amidon, on chauffe la pâte puis il faut procéder à la saccharification afin de convertir l’amidon en sucres fermentescibles. Ces denriers se transformeront en alcool après l’ajout des levures. Il y a l’étape de la fermentation, par laquelle la pâte qui résulte de la saccharification sera mélangée avec de la levure, chauffée et refroidie dans une cuve pour obtenir des sucres et des glucoses transformés en alcool et en gaz carbonique. La deuxième étape est la distillation, qui consiste à mettre le résultat de la fermentation dans un distillateur afin d’obtenir un liquide alcoolisé que l’on appelle du whisky cru. La troisième étape est le vieillissement qui dure au moins trois ans. 

 

Solutions pour se faire livrer son apéro à Paris en quelques minutes
Formation hygiène alimentaire en ligne