Comment faire pour déguster des whiskys d’exception ?

whiskys

Que ce soit un whisky de moins de 25 ans d’âge ou plus, il faut savoir en apprécier chaque goutte. Mais, il ne suffit pas de boire et d’avaler d’un coup sec. La dégustation de whisky est un art, tout comme le font les sommeliers, qui doit prendre son temps pour choisir les grands crus à destination des clients du restaurant.

Choisir le bon verre de dégustation

Les verres à whisky sont ancrés dans la tradition de la dégustation de whisky, tout comme le whisky lui-même. Le verre le plus courant pour la consommation quotidienne est le Double Old Fashioned (verre à l’ancienne), également connu sous le nom de Tumbler ou Rock Glass. Les verres Rock sont parfaits pour les bars et les fêtes, mais pour une bonne dégustation whisky, vous avez besoin de quelque chose d’un peu différent. Vous avez besoin d’un verre Tulipe ou d’un verre de style Snifter, qui a une forme particulière avec un fond large et une diminution graduelle de la taille jusqu’aux bords. Cela apporte à un whisky d’exception de la place pour s’aérer et absorber l’oxygène dont il a besoin pour atteindre son plein potentiel. Le bord étroit aide à garder les arômes à l’intérieur du verre, améliorant la capacité du dégustateur à remarquer toute la variété des saveurs.

Savoir observer le whisky dans le verre

Sur cette étape, il faut simplement que vous sachiez regarder le whisky dans votre verre, de préférence sur un fond blanc. La couleur du whisky peut vous en dire long sur ses qualités. Certains sont de couleur ambre ou or clair, tandis que d’autres sont très légers. Ces différentes couleurs racontent l’histoire du type de fût dans lequel le whisky a mûri, où il a été fabriqué et combien de temps il a vieilli. Habituellement, les whiskies plus âgés sont plus foncés. Les fûts d’affinage ou de vieillissement donnent plus de couleur que les fûts neufs. Lorsque vous observez votre whisky à travers la transparence de votre verre, prenez le temps de le faire tourner et de prêter attention à ses mouvements sur la paroi. Une fois que vous avez apprécié ce moment, préparez-vous à la partie « dégustation whisky ».

Sentir les arômes émanant du verre

L’expérience des arômes d’un whisky est peut-être la partie la plus importante de la dégustation. Avant même de prendre un coffret whisky provenant d’un grand cru, appréciez tout d’abord les différents parfums d’un échantillon au risque de regretter votre commande. Pour ce faire, approchez lentement votre nez au rebord de votre verre, car de nombreux whiskies d’exception peuvent avoir un taux d’alcool supérieur à 50% et donc trop intenses, si votre nez n’y est pas habitué. Approchez-vous du verre, prenez votre temps et commencez à renifler. Certains experts recommandent de petits reniflements fréquents, tandis que d’autres disent qu’un long reniflement doux est meilleur. Cependant, ce n’est pas le plus important. L’essentiel, c’est que vous preniez votre temps et sentiez lentement le whisky. Essayez de vous concentrer sur certains arômes et ce qu’ils vous rappellent. Sentez-les pendant 30 secondes à 1 minute et décomposez-les en distinguant chacun d’eux.

Gouter au whisky

Il est maintenant temps de goûter. Pour ce faire, prenez une petite gorgée. L’idéal, c’est de laisser le bout de vos lèvres baigner quelques secondes dans le whisky et d’avaler ensuite une gorgée. Encore une fois, différents experts ont des recommandations différentes. Mais en tant que débutant, commencez tout doucement. Prenez la première gorgée, puis une deuxième. Comme pour les arômes, essayez de vous concentrer sur les saveurs qui vous viennent immédiatement à l’esprit. Notez les notes et passez 2 à 5 minutes à siroter lentement, à déplacer le whisky dans votre bouche et à rechercher des saveurs.

Des glaçons pour un whisky fort

Comme mentionné ci-dessus, certains whiskies sont très forts. Mais, même s’ils ne le sont pas, ajouter quelques glaçons vous permet d’en apprécier le goût et les parfums. Il abaisse le pourcentage d’alcool, permettant à plus d’arômes et de saveurs de briller lors de la dégustation. Débutant ou connaisseur, ceci est toujours recommandé après la première dégustation du whisky pur.
Bref, vous avez passé les quatre étapes simples pour bien goûter le whisky et décomposer les arômes et les saveurs de votre bouteille préférée. Vous pouvez le faire à la maison seul, aux côtés d’un connaisseur ou avec un expert pour avoir des conseils. 

Solutions pour se faire livrer son apéro à Paris en quelques minutes
Formation hygiène alimentaire en ligne